Vaporisateurs thermoprotecteurs : doivent-ils être utilisés à chaque coiffage ?

Vaporisateurs thermoprotecteurs : doivent-ils être utilisés à chaque coiffage ?

4.9/5 - (7 votes)

Avoir des cheveux sains et forts est le rêve de tous. Cependant, l’utilisation fréquente d’outils chauffants pour coiffer nos cheveux peut causer des dommages considérables et indésirables. Alors comment protéger notre précieuse crinière ? La réponse est simple : en utilisant des vaporisateurs thermoprotecteurs ! Mais sont-ils vraiment essentiels à chaque coiffage ? C’est ce que nous allons découvrir au fil de cet article.

L’importance des vaporisateurs thermoprotecteurs : quand et pourquoi les utiliser

Quand utiliser un protecteur thermique ?

L’usage courant d’appareils chauffants sur nos cheveux, que ce soit lors d’un rendez-vous chez le coiffeur ou à la maison, rend nécessaire l’utilisation de produits protecteurs contre la chaleur. En particulier, lorsque les températures atteignent plus de 200ºC/392ºF, des dommages permanents peuvent être causés aux cheveux, les rendant cassants et brûlés. Ainsi, à chaque fois que vous utilisez un fer à lisser, un boucleur ou un sèche-cheveux, il est préférable d’utiliser un spray thermoprotecteur pour éviter ces désagréments. Le choix du bon produit est également crucial.

Pourquoi utiliser un protecteur thermique ?

Les soins thermo-protecteurs offrent une protection supplémentaire aux cheveux, tout en améliorant leur tenue et leur aspect. Ils aident à protéger la fibre capillaire, empêchant son dessèchement et sa fragilisation lors de l’utilisation des outils de coiffage. De plus, certains produits thermoprotecteurs multi-fonctions contribuent également à lisser les cheveux, protéger la cuticule et maintenir leur hydratation naturelle. L’utilisation d’un protecteur thermique est donc non seulement indispensable pour préserver la santé de vos cheveux, mais elle améliore également leur apparence.

Avant de passer à l’utilisation des vaporisateurs thermoprotecteurs, nous vous préconisons de savoir comment choisir le bon produit.

Choix du protecteur de chaleur : critères et recommandations

Critères de choix d’un spray thermoprotecteur

Le choix d’un spray thermoprotecteur doit se faire en prenant compte quelques critères clés. En premier lieu, vérifiez la température maximale que peut supporter le produit. Assurez-vous qu’elle est au moins égale à celle de votre appareil chauffant habituel. Par ailleurs, choisissez un produit contenant des agents occlusifs et des micro-polymères qui agissent comme des barrières protectrices contre la chaleur. Enfin, optez pour un soin thermo-protecteur adapté à votre type de cheveux : sec, gras ou normal.

  • Franck Provost Soin 4-en-1 sans Rinçage Professionnel Expert Protection 230°C 190 ml
  • Schwarzkopf - Routine Coiffants - Spray Thermo-Protecteur & Laque Cheveux - Formule à la Kératine - Protection jusqu'à 230° - Cheveux Sec, Abîmés ou Sensibilisés par la Chaleur - Sans Rinçage
  • DESSANGE - Lait de Brushing Thermo-Protecteur Hydra-Brush - Formule Enrichie À l'Acide Hyaluronique* - Facilite Le Brushing, Le Lissage Ou Wavy - Pour Cheveux Exposés Aux Appareils Chauffants - 125 ml

Recommandations pour un choix optimal

Pour faire le meilleur choix, il est recommandé de se tourner vers des marques reconnues pour leur qualité et leur expertise en matière de soins capillaires. N’hésitez pas à lire les avis des autres utilisateurs pour avoir une idée sur l’efficacité du produit. De plus, un bon spray thermoprotecteur doit être facile à appliquer, non gras et ne doit pas alourdir vos cheveux. Un choix judicieux vous garantit une protection optimale sans compromettre votre coiffure.

Passons maintenant à comment utiliser correctement ces sprays protecteurs.

Lire plus  Vitalité des cheveux : préparer un soin au yaourt et œuf sans effort

Application correcte d’un spray thermoprotecteur pour une efficacité maximale

Comment appliquer un protecteur thermique ?

L’application d’un protecteur thermique dépend en grande partie de la forme sous laquelle il se présente : sérum, crème ou spray. Pour un spray, par exemple, il suffit de vaporiser le produit uniformément sur vos cheveux secs ou mouillés avant l’utilisation d’un outil chauffant. Assurez-vous que tous vos cheveux soient bien couverts pour une protection optimale. Enfin, ne négligez pas les pointes qui sont souvent les plus exposées aux dommages.

Mais que faire si vous préférez opter pour une alternative naturelle ?

Alternatives naturelles aux sprays thermoprotecteurs : bonnes ou mauvaises idées ?

Les alternatives naturelles sont-elles efficaces ?

Certaines personnes préfèrent opter pour des alternatives naturelles aux produits coiffants. Si ces dernières peuvent sembler attrayantes, nous vous préconisons de noter que leur efficacité n’est pas garantie. Les sprays thermoprotecteurs contiennent des ingrédients spécifiques conçus pour protéger vos cheveux contre la chaleur. Ces ingrédients ne se retrouvent pas nécessairement dans les alternatives naturelles. Il est donc préférable de rester prudent et d’utiliser un produit testé et approuvé.

Danger des alternatives naturelles

L’utilisation d’alternatives naturelles peut même être dangereuse. En effet, certains produits naturels comme l’huile de coco peuvent en réalité agir comme des conducteurs de chaleur, augmentant ainsi les risques de dommages sur vos cheveux. Il est donc fortement conseillé d’éviter leur utilisation en tant que protecteur thermique.

Au final, l’utilisation des vaporisateurs thermoprotecteurs s’avère indispensable pour protéger nos cheveux contre les effets néfastes de la chaleur dégagée par les appareils chauffants. Le choix du bon produit nécessite une attention particulière à certains critères tels que la température maximale supportée, le contenu en agents occlusifs et micro-polymères et la convenance au type de cheveux. L’application doit être uniforme sur toute la longueur du cheveu, sans négliger les pointes. Bien que certaines alternatives naturelles peuvent sembler attirantes, leur efficacité en tant que protecteur thermique n’est pas garantie et peut même s’avérer dangereuse.

Retour en haut